Tout savoir sur le contrat au pair aux USA

Aux États-Unis, le contrat au pair permet de définir les conditions de travail de la jeune fille ou du jeune homme au pair. Contrairement à d’autres pays, aux USA, le statut du “au pair” est assez régulé. Retour sur le contrat au pair américain, et ce qu’il permet de définir au préalable.

Le contrat au pair américain

Le rôle de l’agence au pair

Aux USA, impossible de partir en tant que jeune fille au pair sans une agence de placement. La loi dispose que l’agence au pair doit être reconnue par le gouvernement américain. Il est donc impossible de chercher une famille d’accueil de sa propre initiative.

Le rôle de l’agence au pair est primordial : tout d’abord, c’est elle qui sponsorisera le jeune au pair pour lui permettre d’obtenir le visa j-1 correspondant aux séjours au pair. Ensuite, c’est elle qui mettra en contact l’au pair avec une famille d’accueil sérieuse et fiable. L’agence présélectionnera les candidats et les familles en analysant rigoureusement les dossiers de chacun.

Elle s’occupera également de faire signer le contrat aux deux parties.

Ce que le contrat au pair définit

Le contrat au pair est un document essentiel des séjours au pair. En effet, il contient toutes les informations sur les conditions dans lesquelles la famille d’accueil recevra la jeune fille au pair. C’est lui qui définira la rémunération financière, le temps de travail, les jours de congés hebdomadaires et mensuels, ainsi que les congés payés.

Il est utile pour se mettre d’accord au préalable avec la famille américaine, et servira de base pour régler les conflits, si conflits il y a.

Les obligations du contrat au pair aux USA

Aux États-Unis, la loi définit certains éléments du contrat au pair, notamment :

  • La rémunération financière des au pair, qui doit être de 195,75€ par semaine minimum
  • Le nombre d’heures de travail par semaine, qui vont jusqu’à 45 heures maximum par semaine
  • Les jours de congé : l’au pair doit avoir au moins un week-end entier de libre par mois, et un jour et demi par semaine
  • Les deux semaines de congés payés pour un séjour de 12 mois

Le contrat signé par la famille et le jeune au pair doit impérativement respecter les éléments ci-dessus.

Le billet aller/retour de l’au pair

Aux États-Unis, les billets d’avion pour faire venir la jeune fille au pair dans le pays sont à la charge de la famille d’accueil. Ce point est important, car c’est loin d’être toujours le cas dans les autres pays.

Cela permet d’alléger le poids financier pour les candidats souhaitant rejoindre une de nos familles américaines.

Les conditions des séjours au pair aux USA

Les responsabilités du jeune au pair aux États-Unis

En partant vivre en tant qu’au pair dans une famille, le jeune s’engage à s’occuper des enfants durant un certain nombre d’heures par semaine.

Il sera responsable de tâches diverses liées à la garde d’enfants. Il devra notamment s’occuper des enfants, les amener à l’école ou à leurs activités diverses, passer du temps avec eux, les faire manger, les laver et les habiller. Il participera également aux tâches globales de la maison. Cela dit, sa responsabilité principale sera toujours les enfants.

Les responsabilités de la famille d’accueil

En échange des services rendus par la jeune fille au pair, la famille d’accueil a un certain nombre de devoirs envers elle.

Les responsabilités financières

Tout d’abord, la famille d’accueil logera et nourrira l’au pair. Elle devra également le rémunérer comme il aura été prévu dans le contrat. Selon la loi, cette somme doit être au minimum de 195,75$ par semaine. La famille peut décider de donner plus si elle le souhaite, mais elle ne peut donner moins.

De plus, la famille d’accueil payera elle-même les billets d’avion permettant à l’au pair de venir.

Enfin, la loi américaine dispose que la famille d’accueil devra participer à hauteur de 500$ aux cours d’anglais que la jeune fille au pair pourra suivre dans une université publique.

Les responsabilités concernant la vie de famille

La famille doit respecter les horaires convenus dans le contrat, et accorder au jeune le temps libre prévu. Ceci concerne aussi bien les jours off que les semaines de congés payés.

Pour terminer, durant toute la durée du séjour de l’au pair, elle devra faire son possible pour l’inclure dans les activités familiales, comme les dîners au restaurant ou les activités du week-end.